Ce que le cardiologue doit connaître du métabolisme du fer

0

Le rôle du fer dans l’organisme ne se limite pas au transport de l’oxygène par l’hémoglobine. Il participe, en effet, à de très nombreuses réactions enzymatiques essentielles à la vie, telles que les réactions d’oxydoréduction de la chaîne respiratoire mitochondriale ou encore la protection contre le stress oxydatif. Cette ubiquité et ce caractère indispensable expliquent que le métabolisme du fer fasse l’objet d’une régulation très fine. L’homéostasie du fer – c’est-à-dire l’équilibre de fonctionnement du système en dépit des contraintes extérieures – est primordiale, car  une surcharge serait toxique, tandis que la carence conduirait notamment au risque d’anémie, dont les conséquences sévères peuvent être hautement préjudiciables. Mais la carence en fer existe bel et bien avant qu’apparaisse une anémie. Dès lors, elle peut être difficile à reconnaître sur le plan clinique. En effet, sa symptomatologie se limite souvent à une[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Medsys (Health Policies & Health Economics), NEUILLY-SUR-SEINE.

Les commentaires sont fermés