Analyse du ventricule droit par l’IRM

0

Aspects du VD en IRM

Pour l’étude du VD, les principales incidences de coupe sont illustrées sur la fig. 1. L’orifice tricuspide communique avec la chambre de remplissage du VD, qui se prolonge vers le bas et l’avant par la région apicale. Les reliefs musculo-tendineux sont nombreux. On distingue :

  • de multiples trabéculations apicales ;
  • 3 piliers où s’amarrent les cordages des 3 feuillets tricuspidiens ;
  • une plus épaisse trabéculation septo-marginale se prolongeant en bandelette ansiforme, naissant d’un relief curviligne, la crête supraventriculaire qui sépare la chambre de remplissage (en bas)
    de l’infundibulum (en haut).

Les ventricules “suivent leur valve auriculo-ventriculaire” (VD sous la tricuspide et VG sous la mitrale). C’est ainsi que le VD peut se trouver à gauche du VG dans la transposition corrigée des gros vaisseaux ou double discordance (fig. 1D).

Quantification des volumes VD

La quantification des volumes diastolique et systolique s’effectue avec la méthode des disques de Simpson, qui consiste à additionner les volumes élémentaires correspondant à une pile de 10 à 12 coupes couvrant tout le VD. Sur chaque coupe, un contourage manuel de l’endocarde est réalisé, ce qui nécessite une dizaine de minutes de post-traitement pour extraire les volumes et la fraction d’éjection du VD (FEVD). Le diamètre du VD apparaît inférieur au diamètre du VG en incidence “4[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Services de Cardiologie et de Radiologie, Nouvel Hôpital Civil, STRASBOURG.

Les commentaires sont fermés