L’artériopathie oblitérante des membres inférieurs chez la femme

0

L’artériopathie oblitérante athéromateuse des membres inférieurs (AOMI) est une maladie fréquente, qui peut être à l’origine de graves complications. Elle a une prévalence très élevée et est associée à une morbi-mortalité ainsi qu’à des dépenses de santé comparables à celles de la pathologie coronaire et des accidents vasculaires cérébraux [1].De nombreux travaux de recherche clinique ont permis d’identifier les patients à risque, d’évaluer les méthodes appropriées de diagnostic et de déterminer les modalités de prise en charge thérapeutique. Pendant des décennies, les cliniciens ont sous-estimé l’impact de la maladie coronaire chez la femme [1]. Par conséquent, la majorité des femmes n’avait pas conscience du risque cardiovasculaire lié à sa pathologie athéromateuse. Contrairement aux idées reçues, on sait désormais que les femmes sont au moins autant atteintes que les hommes par l’AOMI, et que le diagnostic est souvent porté avec [...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Médecine vasculaire, Hôpital universitaire de Rangueil, TOULOUSE.

Laisser un commentaire