Folates, oméga-3 et prévention secondaire cardiovasculaire

0

L’hypothèse nutritionnelle en prévention cardiovasculaire1. Importance de la prise en charge diététiqueLes nombreuses avancées en termes de stratégies médicamenteuses et la caractérisation de cibles thérapeutiques toujours plus précises ont permis une amélioration substantielle de la prise en charge cardiovasculaire aussi bien en prévention primaire que secondaire. Avec le changement d’habitudes alimentaires, l’excès d’apport calorique et la mauvaise qualité nutritionnelle de l’alimentation, les désordres métaboliques et l’obésité sont devenus des problèmes majeurs de santé publique et une part importante des événements cardiovasculaires, en particulier chez des patients jeunes, pourraient être prévenus par le changement de mode de vie.L’étude “Seven Countries Study” mettait déjà l’accent dans les années 80 sur l’importance de la valeur qualitative de l’alimentation, en particulier sur la relation positive entre apport en acides gras[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Unité Hypertension Artérielle, Prévention et Thérapeutique Cardiovasculaire, Centre de Diagnostic et de Thérapeutique, Hôtel-Dieu, PARIS.

Laisser un commentaire