Thrombophilies et fausses couches spontanées à répétition

0

S’il est un sujet polémique dans les étiologies des fausses couches à répétition (FCSR), c’est bien celui-ci. En effet, depuis les premières publications mettant en évidence la responsabilité de l’anticoagulant lupique dans la survenue de FCSR précoces et tardives, de nombreux auteurs ont publié des résultats contradictoires sur l’implication des thrombophilies dans la survenue des FCSR. Le but de cet article est de faire le point sur les données les plus récentes à ce sujet.Les avortements spontanés à répétition (ASR) sont définis par la survenue d’au moins trois pertes embryo-fœtales avant 24 semaines d’aménorrhée. Ils affectent environ 1 à 2 % des couples fertiles. Les étiologies sont multiples (fig. 1), cependant dans 50 % des cas aucune cause n’est retrouvée.Pourquoi les thrombophilies sont-elles une cause de fausses couches à répétition ?En début de grossesse (5 à 7 SA), l’invasion trophoblastique des artères spiralées utér[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Gynécologie-Obstétrique et Médecine de la Reproduction (CGO). CHU, AMIENS.

Laisser un commentaire