CORONARY : pontages avec ou sans CEC à 30 jours

0

A. Lamy et al. N Engl J Med 2012; 366:1489-1497.But de l’étudeLa balance bénéfice/risques entre pontages avec ou sans CEC n’est pas encore établie.MéthodesDans 79 centres de 19 pays, 4 752 patients adressés pour pontages ont été répartis entre CEC ou non. Le critère primaire rassemblait décès, AVC non fatal, IDM non fatal ou apparition d’une nouvelle insuffisance rénale à 30 jours.RésultatsIl n’y avait pas de différence entre les deux groupes sur le critère primaire (9,8/10,3%) pas plus que pour chacun de ses composants. L’usage de pontages sans CEC réduisait le besoin de transfusions (50,7/63% ; RR : 0,8), de réinterventions pour saignements périopératoires (1,4/2,4% ; RR : 0,61), d’insuffisance rénale aiguë (28/32,1% ; RR : 0,87) et de complications respiratoires (5,9/7,5% ; RR : 0,79), mais augmentait celui de nouvelles revascularisations précoces (RR : 4 ; 0,7/0,2%).ConclusionIl n’y avait pas de différence sig[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire