Les biguanides font-ils perdre du poids ?

0

Les études de l’UKPDS [1] et du DCCT [2] menées dans les années 1990 et plus récemment les études ACCORD [3] et ADVANCE [4] nous ont montré qu’une diminution de l’HbA1c de 1 % permettait de réduire respectivement de 30 % et 15 % la survenue des complications micro- et macro-vasculaires sur dix ans. Dans l’étude STENO [5], une prise en charge intensive combinée de l’hyperglycémie, de l’hypertension, de la dyslipidémie et de la micro-albuminurie chez des patients diabétiques de type 2 diminue de 50 % le risque d’événements cardiovasculaires et microvasculaires alors que l’HbA1c différait seulement de 1 % entre le contrôle et le groupe traitement intensif. Cette dernière étude témoigne du caractère complexe de la maladie diabétique qui est une pathologie chronique nécessitant une prise en charge globale. Avoir pour seul objectif thérapeutique la glycémie chez ces patients ne suffit pas. Une prise en charge globale de tous les facteurs de r[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Endocrinologue, Diabétologue-Nutritionniste, PARIS.

Laisser un commentaire