Editorial : Evaluation de l’ischémie myocardique

0

>>> Le point fort de la scintigraphie est une bonne sensibilité diagnostique, d’où une excellente valeur prédictive négative : taux annuel d’accidents cardiaques < 1 % en cas de scintigraphie négative. A l’opposé, le taux d’événements est multiplié par 7 à 8 en cas d’ischémie étendue. La scintigraphie offre en plus l’analyse de la cinétique segmentaire du ventricule gauche, évalue la viabilité myocardique et calcule la fraction d’éjection. Les points faibles de la scintigraphie sont un prix relativement élevé et son caractère irradiant malgré les progrès des caméras les plus modernes.>>> L’échographie de stress a obtenu au cours des années 1990 et 2000 une large validation diagnostique et pronostique ; c’est actuellement une technique de routine, légèrement moins sensible et donc plus spécifique que la scintigraphie. Les points forts de l’échographie sont une large disponibilité, un coût moins élevé qu[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Pôle Médico-Chirurgical Cardio-Vasculaire

Laisser un commentaire