Les erreurs de mesure du caractère serré d’un rétrécissement aortique

0

Un rétrécissement aortique (RA) serré est défini par une vitesse maximale de jet > 4 m/s, un gradient moyen > 40 mmHg (selon les recommandations américaines) ou > 50 mmHg (selon les recommandations européennes), une surface valvulaire < 1 cm², une surface valvulaire indexée < 0,6 cm²/m², et un index de perméabilité < 25 % selon les recommandations EAE/ASE [1].Ces recommandations appellent d’emblée plusieurs remarques :>>> La première est l’absence de hiérarchie des paramètres. Or la vitesse maximale du jet ou le calcul du gradient moyen, qui reposent sur une seule mesure, sont des paramètres plus robustes que le calcul de la surface qui nécessite de mesurer 3 paramètres.>>> La seconde remarque est que la valeur seuil de la surface correspondant à un RA serré a récemment été remise en cause à la suite d’une étude ayant montré que la surface correspondant à un gradient moyen de 40 mmHg n’éta[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Cardiologie, Centre hospitalier Victor Dupouy, Argenteuil.

Laisser un commentaire