Echocardiographie : utilité pour l’adaptation du traitement dans l’insuffisance cardiaque

2

L’échocardiographie est devenue un outil validé par les recommandations internationales pour le diagnostic de l’insuffisance cardiaque. Il est reconnu que la pratique d’une échocardiographie permet le diagnostic de l’insuffisance cardiaque mais permet aussi d’en améliorer le pronostic [1, 2].Il convient donc de réaliser une échocardiographie pour le diagnostic, mais aussi régulièrement au cours du suivi de l’insuffisant cardiaque [3]. Pour autant, l’état de la fonction systolique, de la fonction diastolique du ventricule droit ou du ventricule gauche, l’état des valves évalués par l’échocardiographie permettent-ils d’améliorer la qualité du traitement ? La réponse est probablement “oui”. Pour autant, il n’y a pas besoin d’échocardiographie chez la majorité des patients pour optimiser les bêtabloquants, les bloqueurs du système rénine-angiotensine-aldostérone lorsque, bien sûr, auparavant le diagnostic d’insuffisance cardiaque à fr[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Cardiologie, CHU Pontchaillou, RENNES.

2 commentaires

Laisser un commentaire