Fréquence des complications dans le monde réel

0

Les techniques d’ablation par radiofréquence de la fibrillation atriale (FA) font partie des procédures les plus complexes en électrophysiologie. De ce fait, les risques inhérents à cette ablation sont plus élevés que dans les ablations des autres troubles du rythme. Une enquête mondiale récente [1] réalisée parmi les grands centres dans le monde colligeant plus de 8 000 patients permet d’estimer les complications périprocédure et les complications tardives.La tamponnadeElle est définie par une augmentation des pressions intrapéricardiques secondaire à une accumulation liquidienne, entraînant ainsi une augmentation des pressions intracardiaques, une diminution du remplissage ventriculaire, puis une diminution du volume d’éjection aboutissant à une chute du débit cardiaque. Cliniquement, elle se manifeste par une hypotension associée à une tachycardie, à une dyspnée, à un pouls paradoxal, à une distension des veines jugulaires et à un état de choc. Le d[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Cardiologie, CHU, Nancy.

Laisser un commentaire