Quelle place pour les antagonistes de l’aldostérone dans le traitement de l’hypertension artérielle ?

0

L’aldostérone, sécrétée par les cellules de la zone glomérulée de la glande surrénalienne, joue un rôle de premier plan dans la régulation du capital sodique de l’organisme et, par ce biais, de la pression artérielle. Elle agit en stimulant un récepteur cytosolique (récepteur aux minéralocorticoïdes) au niveau des cellules épithéliales du tube collecteur rénal, formant avec lui un complexe qui migre dans le noyau pour moduler l’expression de gènes et stimuler la synthèse de protéines spécifiques [1].Télécharger l’article : photo © blkchem+inkscape[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

CHU Vaudois et Université de Lausanne, Division de Physiopathologie Clinique, LAUSANNE (Suisse).

Laisser un commentaire