Une nouveauté avec les IEC: la réduction de l’ischémie myocardique

0

Une étude récente d’évaluation du zofénopril (dans le cadre du programme SMILE : Survival of Myocardial Infarction Long Term Evaluation) indique qu’il est possible que les IEC – en l’occurrence le zofénopril – puissent réduire les signes ischémiques électrocardiographiques dans le cadre du postinfarctus du myocarde récent sans dysfonction ventriculaire gauche, pouvant ainsi faire de cette classe, ou de cette molécule, un traitement anti-ischémique.Télécharger l’article : photo © seen – Fotolia.com[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Clinique Villette, Dunkerque.

Laisser un commentaire