Prévalence des différentes dyslipidémies en France

0

Autant les cardiologues nord-américains ont toujours été passionnés par les dyslipidémies, autant les cardiologues français ont longtemps laissé de côté ce facteur de risque majeur. Il a fallu attendre le 19 novembre 1994, date de la publication de l’étude 4S, pour que la communauté cardiologique française se préoccupe enfin des dyslipidémies. Pourtant,[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Cardiologie B, CHU Rangueil, TOULOUSE.

Laisser un commentaire