Choix pratique d’un antidépresseur chez le coronarien

0

Longtemps considérée comme le traitement antidépresseur de référence, en particulier chez les sujets ne présentant pas d’atteinte somatique, cette classe médicamenteuse n’est pas indiquée chez les patients coronariens. En effet, les ATC ont des propriétés anti-arythmiques similaires à celles de la quinidine, et risquent d’augmenter la mortalité chez les coronariens au décours d’un infarctus du myocarde. Ils présentent en outre un risque d’hypotension artérielle et ont des effets secondaires qui peuvent être difficiles à tolérer par des patients ayant déjà des traitements médicamenteux à visée cardiologique. Les ATC sont donc à éviter en première intention.Télécharger l’article : photo © qech – Fotolia.com[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Psychologie Clinique et Psychiatrie de Liaison, Hôpital Européen Georges Pompidou, PARIS.

Laisser un commentaire