Quand introduire un antiagrégant en cas de diabète de type 2 ?

0

Certains auteurs ont montré qu’être diabétique est équivalent au fait d’avoir un antécédent d’infarctus du myocarde (IM) en termes d’augmentation du risque de décès lié à l’IM [3]. La prescription d’un agent inhibant la fonction plaquettaire semble donc logique en raison de la survenue[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Unité d’Hémostase, Hôpitaux Universitaires de Genève, SUISSE.

Laisser un commentaire