Strain ventriculaire gauche pour tous ?

0

L’utilisation des paramètres de déformation myocardique (ou strain) est progressivement en train de se démocratiser. La méthode de mesure la plus utilisée est le speckle tracking permettant au logiciel de post-traitement, à partir de l’échocardiographie bidimensionnelle et du suivi de marqueurs acoustiques au cours du cycle cardiaque, d’approcher la déformation segmentaire et globale du myocarde.

Le paramètre de déformation avec le niveau de preuve le plus élevé est le pic de strain systolique longitudinal global (GLS, %), correspondant à la valeur maximale de déformation myocardique au cours de la systole du ventricule gauche obtenue à partir des coupes apicales. Son apparition dans certaines recommandations et sa large présence dans les algorithmes décisionnels en imagerie cardiovasculaire permettent de guider le clinicien dans la prise en charge diagnostique et thérapeutique de nombreuses pathologies.

Pourquoi un tel intérêt ?

Pour comprendre l’intérêt grandissant de ce paramètre de fonction longitudinale dans l’étude de la fonction cardiaque, il faut au préalable intégrer les limites potentielles de la mesure de la fraction d’éjection ventriculaire gauche (FEVG), paramètre incontournable de toute échocardiographie. Cette dernière souffre en effet de plusieurs limites :
– il s’agit d’un paramètre d’évaluation globale qui ne prend en compte que partiellement l’asynchronisme, les troubles de la cinétique segmentaire ou un hyperdynamisme segmentaire compensatoire ;
– la FEVG peut rester normale, dans un certain nombre de situations avec modifications géométriques et remodelage important[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos des auteurs

Institut lorrain du cœur et des vaisseaux Louis Mathieu, VANDŒUVRE-LÈS-NANCY.

Institut lorrain du cœur et des vaisseaux Louis Mathieu, VANDŒUVRE-LÈS-NANCY.

Institut lorrain du cœur et des vaisseaux Louis Mathieu, VANDŒUVRE-LÈS-NANCY.

Département de Cardiologie,