Comment évaluer un auricule gauche en échographie cardiaque ?
 Anatomie et fonction

0

La fibrillation auriculaire (FA) survient chez 0,4 % à 1 % de la population générale. Les accidents emboliques dans la FA sont en général expliqués par la présence de thrombi dans l’auricule gauche (AG) [1].L’évaluation de l’AG chez les patients présentant une FA permet de déterminer le risque cardioembolique, notamment avant les cardioversions ou les ablations.

Anatomie de l’auricule gauche

L’AG est un appendice de l’oreillette gauche qui s’abouche en regard de la veine pulmonaire supérieure gauche dont elle est séparée par l’éperon de Wolff. L’AG est composé en distalité de trabéculations formées et de muscles pectinés. La paroi entre les trabéculations est très fine. Il existe des variations considérables dans la taille, la morphologie et les relations avec les structures cardiaques et extracardiaques adjacentes. L’AG s’étend à partir des parois antérieure et latérale de l’oreillette gauche. Son extrémité a généralement une direction antéro-supérieure, chevauchant le tronc de l’artère pulmonaire ou la chambre de chasse du ventricule droit puis le tronc commun ou l’artère circonflexe. L’ostium est souvent ovalaire mais peut également avoir d’autres formes : ronde, triangulaire ou en goutte d’eau [2]. L’AG présente une structure tubulaire souvent polylobée : 2 lobes dans 54 %, 3 lobes dans 23 %, 1 lobe dans 20 % et 4 lobes dans 3 % des cas [3]. Plus le nombre de lobes est élevé, plus le risque de formation de thrombi augmente et ce, indépendamment du risque thromboembolique clinique ou de la stase.

Différentes formes de l’auricule gauche ont été décrites initialement en IRM cardiaque mais cette classification est également utilisée en ETO (fig. 1) [4] :
– la forme la plus commune est la forme en aile de poulet (chicken wing) (48 %), avec un lobe principal présentant une angulation marquée avec le corps de l’AG ;
– la forme en cactus (30 %), avec un lobe central dominant et des lobes secondaires supérieurs et inférieurs ;
– la forme en doigt de gant[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos des auteurs

Service de Cardiologie, Hôpital Bichat, PARIS.

Service de Cardiologie, Hôpital Bichat-Claude Bernard, PARIS.

Département de Cardiologie, Hôpital Bichat, PARIS.

Service de Cardiologie, Hôpital Bichat, PARIS.

Département de Cardiologie, Groupe Hospitalier Bichat-Claude-Bernard, PARIS.

Service de Cardiologie, Hôpital Bichat, PARIS.