Dépister précocement la toxicité cardiaque des anthracyclines

0

Les anthracyclines sont des chimiothérapies efficaces dans certains types de cancer comme le cancer du sein, les lymphomes et les leucémies aiguës (LA). S’il existe différents types de toxicité cardiaque des anthracyclines (aiguë, subaiguë et chronique), cet article n’abordera que la toxicité chronique.

La principale traduction de cette toxicité est l’apparition d’une dysfonction systolique du ventricule gauche qui peut évoluer vers une insuffisance cardiaque clinique dont le pronostic est très mauvais [1]. Le risque de développer une altération de la fraction d’éjection du ventricule gauche (FEVG) après un traitement par anthracyclines a récemment été évalué à 9 % [2]. Cette altération apparaît généralement dans l’année suivant la chimiothérapie mais peut également survenir très à distance, justifiant un suivi prolongé des patients ayant reçu des anthracyclines.

L’association d’une incidence de cancer en augmentation et d’un pronostic oncologique en amélioration explique que les cardiologues vont être de plus en plus confrontés à des “survivants” de cancer qui vont développer une toxicité cardiaque des chimiothérapies. Dans ce contexte, bénéficier d’outils fiables de dépistage est primordial.

Physiopathologie [3]

Les anthracyclines (doxorubicine, épirubicine, daunorubicine, par exemple) sont des “agents intercalants”. Cela signifie que la molécule agit sur la cellule cancéreuse en s’immisçant entre les paires de bases de l’ADN, interférant ainsi avec sa réplication. Elles inhibent la topoisomérase 2, enzyme clivante capitale dans la recombinaison de l’ADN. À terme, le noyau se charge en ADN de “mauvaise qualité” emmenant la cellule vers la voie de l’apoptose.

On observe également, sous anthracyclines, un dysfonctionnement mitochondrial aboutissant à la production de radicaux libres, toxiques pour la cellule. Au niveau cardiaque, le mécanisme semble essentiellement[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Cardiologie, Hôpital de Versailles, Le Chesnay.

Laisser un commentaire