30 ans de cardiologie, 30 ans de Réalités Cardiologiques (épisode 1)

0

“Prévoir l’avenir en parlant du passé, c’est entrer dans l’avenir à reculons.”

~ Pierre Dac ? Non, Paul Valéry

Le premier numéro de Réalités Cardiologiques est paru en janvier 1990, c’est-à-dire que le numéro que vous avez entre les mains est celui du 30e anniversaire de cette revue de formation et d’information médicale, maintenant largement déclinée sur son site internet.

Pour certains, un anniversaire, ou plutôt une date prétendument marquante n’a pas d’importance. Ainsi, dans la première leçon donnée en 2000 à l’Université de tous les savoirs, cette dernière étant constituée de la tenue d’une conférence quotidienne pendant toute l’année 2000 afin d’en célébrer une potentielle qualité marquante spécifique à l’année 2000, François Jacob commence sa conférence par cette phrase : “Pour inaugurer dignement l’an 2000, qui ne signifie rien, sinon un salut à la gloire des zéros…”

On peut adopter ce point de vue, mais aussi considérer qu’un anniversaire a plusieurs fonctions. Certaines peuvent être qualifiées de quantitatives en fournissant un repère chiffré, par exemple sur l’âge d’une personne permettant ainsi des comparaisons et des prédictions, l’âge étant un des principaux marqueurs du risque cardiovasculaire (CV). D’autres paraissent plus qualitatives, appréhendées alors par les sciences humaines. Parmi ces fonctions qualitatives, il y a des fonctions symboliques. Ainsi, on honore une personne lors de son anniversaire, symbolisant par-là l’estime que l’on a pour elle et lui permettant donc de se sentir estimée, rassurée. Une autre fonction symbolique est de se rappeler, via la date anniversaire, un parcours et en quoi il a influencé la psychologie et l’action actuelles, et en quoi la période écoulée sert[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Clinique Villette, Dunkerque.