Quoi de neuf dans les valvulopathies ?

0

Après la publication des études MITRA-FR et COAPT l’année dernière, avec toutes les interrogations qui en découlent, l’événement marquant de cette année 2019 est, bien sûr, celui des 2 études sur le TAVI chez les patients à faible risque et cette fois leurs conclusions et implications cliniques sont sans appel. De nombreuses publications parues cette année prennent une importance particulière dans ce contexte. L’actualité sur les valves mitrale et tricuspide est un peu en retrait par rapport à celle de la valve aortique.

La valve aortique

1. Le TAVI chez les patients à faible risque

Les résultats des études américaines PARTNER 3 et Evolut Low Risk, simultanément présentés à l’ACC et publiés dans le New England Journal of Medicine [1, 2] ont été largement diffusés et commentés. PARTNER 3 a inclus dans 71 centres 1 000 patients à faible risque chirurgical (âge moyen 73 ans, score STS moyen 1,9 %) randomisés entre TAVI transfémoral utilisant la valve Edwards SAPIEN 3 et remplacement valvulaire aortique chirurgical. Sur le critère de jugement[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Cardiologie, Hôpital Bichat, PARIS.