Quoi de neuf en hypertension ?

0

L’étude FLAHS 2019 confirme que la prise en charge de l’HTA en France se modifie

Les études FLAHS (French League Against Hypertension Survey) sont réalisées en France depuis 2002 par le Comité français de lutte contre l’hypertension artérielle (CFLHTA). En 2019, c’est la Fondation de recherche sur l’hypertension artérielle qui a été le promoteur de l’enquête FLAHS 2019 laquelle a pu réaliser une enquête d’ampleur inédite sur la prise en charge de l’hypertension artérielle (HTA) en France. En partenariat avec Kantar Health France, qui a réalisé avec le CFLHTA les 10 études FLAHS depuis 2002, a été conçu le FLAHS 2019 [1] avec l’objectif d’obtenir des valeurs de prévalence avec un intervalle de confiance de ± 1 %. Pour cela, un courrier comportant 18 questions et 50 items a été envoyé par voie postale à 10 000 individus âgés de plus de 35 ans vivant en France métropolitaine.

Des données complètes ont été obtenues chez 7 627 individus dont 2 108 déclaraient prendre de façon régulière au moins un médicament antihypertenseur. Comme l’un des objectif de FLAHS 2019 était de pouvoir réaliser un autodépistage de l’HTA, il était demandé aux participants de déclarer la possession d’un tensiomètre automatique à leur domicile et de réaliser un autodépistage selon le protocole suivant : rester assis et au repos, ne pas fumer, ne pas parler ; effectuer 3 mesures à la suite en laissant un intervalle de 2 minutes entre chaque mesure en gardant la position assise sans se lever entre chaque mesure.
Avec FLAHS 2019 ont été réalisés 1 136 autodépistages de tension chez des sujets déclarant la prise régulière d’au moins un médicament antihypertenseur[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, PARIS

Laisser un commentaire