Potentiel traumatique de l’événement cardiaque et prise en charge du stress : prévention de la “récidive” ?

0

Stress, facteur de risque ?Même si un stress n’est jamais isolé et que différents stress psychosociaux ont pu aboutir à la pathologie cardiaque actuelle, il semble fondamental de considérer l’événement cardiaque en tant que tel, c’est-à-dire comme traumatique et source de stress majeur. Stress qui se révèle être un facteur de risque sérieux de récidive. En effet, si l’on se réfère à une étude de l’université de Columbia [1], publiée en juin 2012, le choc émotionnel causé par un syndrome coronaire aigu (SCA) peut entraîner une récidive chez 1 patientsur 8. Après un malaise cardiaque, certains patients sont submergés par l’angoisse de refaire une crise et peuvent développer un réel stress post-traumatique.Ces chercheurs ont combiné les résultats de 24 études sur le stress post-traumatique regroupant un effectif de 2 383 patients cardiaques. Selon eux, 12 % d’entre eux développeraient ces troubles anxieux. Autrement dit en France, où l[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Cardiologie, Psychologue clinicienne, Hôpital Saint-Antoine, PARIS.

Laisser un commentaire