Quoi de neuf en imagerie par IRM et scanner ?

0

IRM cardiovasculaire1. Nouveautés en IRM dans le STEMIParmi les survivants d’un infarctus du myocarde avec élévation du ST (STEMI), la détermination de la taille de l’infarctus et de l’obstruction microvasculaire par l’IRM de contraste a une importante valeur pronostique. Une étude récente montre que des paramètres issus d’une IRM sans injection de contraste, tels que la cartographie T1 du myocarde, permettent une caractérisation tissulaire fine du tissu infarci. Au décours immédiat d’un infarctus aigu, il se produit une augmentation du contenu en eau au sein de la zone ischémique, avec comme corolaire une augmentation du temps de relaxation natif T1.Chez 300 patients ayant présenté un STEMI, les auteurs ont étudié la corrélation entre le T1 natif du myocarde au centre de l’infarctus et la taille de l’infarctus, la présence d’une obstruction microvasculaire, les implications péjoratives du T1 natif sur la survenue d’un remodelage du ventricule gauc[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Institut Cardiovasculaire Paris Sud Service d’Imagerie Cardiovasculaire par Résonance Magnétique et Scanner Hôpital Privé Jacques Cartier, MASSY.

Les commentaires sont fermés