Quoi de neuf en insuffisance cardiaque ?

0

L’insuffisance cardiaque est une pathologie en évolution permanente et ces derniers mois ont été marqués tant par des modifications de sa conception physiopathologique que par des améliorations de sa prise en charge thérapeutique. Les nouveautés présentées en 2016 par la Société Européenne de Cardiologie [1] portent sur sa définition, avec l’individualisation d’une troisième forme de la maladie, l’insuffisance cardiaque à fraction d’éjection intermédiaire (ICFEi), et sur le traitement de sa forme à fraction d’éjection réduite (ICFEr) avec l’arrivée d’une nouvelle classe thérapeutique, les inhibiteurs des récepteurs de l’angiotensine 2 et de la néprilysine (IRAN), et des précisions sur les modalités de correction de la carence martiale. Quant à l’insuffisance cardiaque à fraction d’éjection préservée (ICFEp), elle continue à faire l’objet d’une intense activité de recherche. Sa définition plus précise grâce à l’utilisation des peptides natriurétiques, la reconnaissance de ses différentes entités cliniques et physiopathologiques – où l’amylose à la transthyrétine sauvage (ex-amylose sénile) occupe maintenant une place importante – en aboutissant à une prise en charge thérapeutique individualisée, devraient enfin permettre la mise au point de traitements efficaces où les IRAN pourraient avoir une place privilégiée.

L’insuffisance cardiaque à fraction d’éjection intermédiaire

Une troisième forme d’insuffisance cardiaque a donc été créée par les experts en charge d’élaborer les recommandations de l’ESC, l’ICFEi, dans laquelle la fraction d’éjection ventriculaire gauche (FEVG) est comprise entre 40 et 49 %. Elle intéresse 10 à 20 % des patients. Les critères nécessaires à la définition de cette nouvelle entité (tableau I) sont au nombre de trois :

  • l’existence de symptômes associés ou non à des signes cliniques d’insuffisance cardiaque ;
  • une[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Fédération des Services de Cardiologie, CHU Toulouse-Rangueil, Toulouse. Inserm, U858, Toulouse.

Les commentaires sont fermés