Le rôle clé du cardiologue dans la période vulnérable du patient insuffisant cardiaque

0

L’hospitalisation : une étape décisive dans la vie de l’insuffisance cardiaqueD’après la communication du Pr Nicolas Lamblin (Lille).Les hospitalisations pour insuffisance cardiaque représentent aujourd’hui un véritable enjeu de santé publique. En dix ans, leur nombre est passé de 130 000 à 160 000, soit une augmentation de 23 % [1]. Dans le registre OFICA [2], ces hospitalisations concernent, dans 72 % des cas, un patient insuffisant cardiaque connu, déjà hospitalisé ou non.La première hospitalisation d’un patient pour insuffisance cardiaque marque souvent le début d’une longue histoire, avec une succession d’épisodes de décompensation aiguë. En termes pronostiques, cette première hospitalisation est un tournant dans la vie du patient, avec un taux de survie évalué à 30 % à 5 ans  [3] et un risque de décès particulièrement important dans les premières semaines [4], d’où le terme de “période vulnérable”. La mortalité préc[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Cardiologie et INSERM U942 “Biomarqueurs et Insuffisances cardiaques”, Hôpital Lariboisière, Paris.

Les commentaires sont fermés