Quels sont les facteurs (alimentaires, génétiques, fonction rénale…) influant sur l’effet des anticoagulants ?

0

Tous les anticoagulants comportent un risque hémor-ragique. Cela est connu depuis très longtemps pour les antivitamines K qui ont une marge thérapeutique considérée comme étroite. Un grand nombre de facteurs sont désormais connus pour influencer les concentrations plasmatiques des anticoagulants ou la cible pharmacologique, qu’ils soient médicamenteux (interactions médicamenteuses) ou non (génétique, alimentation). La connaissance de ces facteurs est d’importance pour réduire la grande variabilité intra- et interindividuelle de la réponse au traitement avec les anticoagulants.Quels sont les facteurs qui influencent la réponse aux AVK ?La variabilité de la réponse est en partie expliquée par des facteurs non génétiques (comorbidités, facteurs démographiques et -environnementaux), mais une part importante de la variabilité est expliquée par des facteurs génétiques.1. Facteurs non génétiquesL’âge, le poids et l’indice de masse corporelle influenc[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Pharmacologie Clinique Fédération des Services de Cardiologie Faculté de Médecine et CHU, Toulouse.

Laisser un commentaire