Hypotension orthostatique : le cas du sujet âgé

0

Définition

L’hypotension orthostatique se définit, quel que soit l’âge, comme une diminution de la pression artérielle systolique (PAS) d’au moins 20 mmHg et/ou de la pression artérielle diastolique (PAD) d’au moins 10 mmHg, survenant dans les 3 minutes suivant un passage en position debout [1]. La présence de symptômes est rare et n’est pas nécessaire au diagnostic [2]. L’analyse du pouls oriente sur le mécanisme : une absence d’élévation de la fréquence cardiaque en position debout témoigne d’une altération du système nerveux autonome, et évoque une origine neurogène.

Le diagnostic repose sur la mesure de la pression artérielle (PA), avec un appareil automatique, en position couchée (à défaut assise) puis debout. La PA et la fréquence cardiaque sont mesurées en position couchée après une période de repos d’au moins 5 minutes à température ambiante, vessie vide. Le patient se lève, la PA et la fréquence cardiaque sont mesurées à 1 et 3 minutes. Le diagnostic est retenu si la baisse tensionnelle est enregistrée dans les 3 minutes.

Prévalence de l’hypotension orthostatique chez le sujet âgé

La prévalence de l’hypotension orthostatique augmente avec l’âge. Elle est[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Gériatrie, Hôpital Broca, PARIS.

Laisser un commentaire