Prise en charge de l’hypotension orthostatique

0

L’hypotension orthostatique (Ho) constitue une anomalie fréquente de l’adaptation posturale de la pression artérielle. Elle se définit comme une chute d’au moins 20 mmHg de la pression artérielle systolique et/ou de 10 mmHg de la pression artérielle diastolique dans les 3 minutes suivant le début d’un stress orthostatique [1]. Parmi les multiples causes de l’Ho, celles comportant une dysfonction de l’activité du système nerveux autonome primitive ou secondaire conduisent à des Ho neurogènes (HoN) d’évolution chronique et posant des difficultés de prise en charge.

Pourquoi faut-il traiter l’hypotension orthostatique ?

1. En raison de la morbimortalité qui lui est associée

Outre la morbidité liée aux chutes ou aux syncopes, l’Ho constitue un facteur de risque de maladies cérébro- et cardiovasculaires mais aussi de mortalité toutes causes. Récemment, l’étude ROTTERDAM a retrouvé un risque accru de morbidité et de mortalité cardiovasculaires[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Faculté de Médecine, Service de Pharmacologie, CHU, TOULOUSE. INSERM U1048

Laisser un commentaire