Intérêt de l’échocardiographie dans l’hypertension pulmonaire (HTP)

0

Estimer les pressions pulmonairesLe diagnostic d’HTP repose sur une mesure de la pression artérielle pulmonaire moyenne (PAPm) par cathétérisme cardiaque. La valeur seuil définie par les consensus d’expert est une PAP moyenne supérieure à 25 mmHg au cathétérisme cardiaque droit [1, 2]. Cependant, le cathétérisme cardiaque est un examen invasif et pas très facile d’accès. L’échocardiographie, comme examen non invasif, joue un rôle important dans le screening des patients. La principale mesure utilisée en pratique quotidienne en échocardiographie pour estimer la PAP est la mesure de la PAP systolique utilisant le flux de régurgitation tricuspide (IT) en Doppler continu. La chute de pression entre le VD et l’oreillette droite (OD) est estimée par l’équation de Bernoulli simplifiée 4*V2 ou V est la vélocité maximale de l’IT en Doppler continu (fig. 1). Si on estime la pression dans l’oreillette droite (POD), alors la PAPs est estimée par 4V2 + POD e[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Cardiologie, Hôpital Lariboisiere, Paris.

Laisser un commentaire