Laser et œdème maculaire diabétique

0

Pourtant, même en France, certains éléments concernant les photocoagulations restent discutés. Il reste par exemple des indications de traitement par laser pour les œdèmes maculaires de faible importance. Les indications des photocoagulations sont surtout réservées à la composante focale de l’œdème avec des impacts ciblant les points de fuite et les éventuelles zones d’œdème localisées. Si la localisation de l’œdème est jugée dangereuse par l’opérateur, l’indication des photocoagulations n’est pas retenue. Enfin, on considère qu’il convient d’éviter une zone sanctuaire centrale de la taille d’une surface papillaire autour de la fovéola [2].Ces indications de photocoagulation avaient d’abord été basées sur les études de la MPS. Elles ont été révisées après l’analyse des études validant les indications des anti-VEGF. Dans l’étude RESTORE, on peut ainsi considérer que, dans le sous-groupe des patients ayant un œdème peu important[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Centre d'Imagerie, de Laser et de Réadaptation Basse Vision, LAMBERSART.

Laisser un commentaire