Les anticoagulants oraux : quels enjeux dans la pratique courante ?

0

La fibrillation atriale (FA) aux urgencesLa prise en charge de la FA aux urgences comporte plusieurs étapes : la confirmation du diagnostic, l’identification de causes secondaires et l’évaluation de sa gravité et de ses risques évolutifs. En effet, les patients souffrant de FA ont 5 fois plus de risque d’AVC, 3 fois plus de risque d’insuffisance cardiaque, 3 fois plus de risque d’hospitalisation et une mortalité 2 fois plus élevée, à âge égal, par rapport à la population générale. Tous les patients n’étant pas égaux face à la FA, il est important de déterminer lesquels sont le plus à risque. Plusieurs échelles de scores ont été mises en place : la sévérité des symptômes est précisée par la classification EHRA, le risque thromboembolique par le score CHA2DS2-VASc et le risque hémorragique par le score HAS-BLED.Concernant la stratégie antithrombotique, les dernières recommandations sur la prise en charge de la FA datant de 2010 ont été ame[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Cardiologie, Hôpital Saint-Joseph, PARIS.

Laisser un commentaire