Prise en charge de l’insuffisance cardiaque chronique : quels paramètres surveiller ?

0

L’insuffisance cardiaque est une maladie chronique pour laquelle les traitements sont heureusement nombreux. Le but du traitement est, dans l’idéal, d’améliorer les symptômes, la qualité de vie et le pronostic, et parfois des choix sont à faire entre ces différents objectifs.

Le traitement est souvent complexe, comportant une polythérapie parfois responsable d’effets secondaires, avec des médicaments donnés à des posologies qui – souvent – varient fréquemment (les diurétiques notamment, en fonction de l’efficacité et de la tolérance).

La surveillance régulière du patient est donc importante pour s’assurer de leur tolérance, suivre les effets bénéfiques sur les symptômes, la qualité de vie, les réhospitalisations, et poser en temps voulu l’indication d’une resynchronisation, d’une assistance ou d’une transplantation, etc. Il est donc important de s’assurer de façon régulière du contrôle de la maladie par des paramètres cliniques et biologiques.

Les paramètres cliniques

Ce sont en théorie les plus faciles à lister et à surveiller. Il s’agit des symptômes et des signes de la maladie.

1. Les symptômes sont les suivants :

>>> L’essoufflement : il faut s’efforcer de le quantifier, ce qui n’est pas toujours facile (montée des escaliers, nombre d’oreillers au décubitus, temps de récupération après un effort, etc.) ; un test de marche ou d’effort peut aider dans les cas douteux. Les résultats sont alors consignés sur une classification NYHA dont la valeur discriminative reste médiocre.

>>> La fatigue est un symptôme fréquemment rapporté, non spécifique. Il faut savoir la rattacher à un bas débit par insuffisance cardiaque, par hypovolémie ; à une dépression souvent masquée ; à un traitement bêtabloquant.

>>> La soif est aussi à rechercher, notamment chez le sujet âgé ou le sujet très observant au régime sans sel.

>>> Il faut aussi quantifier le niveau d’apport sodé et[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

UMRS INSERM 942 ; Université Paris 7 Denis Diderot, Paris. Cardiologie, Hôpital Lariboisière, assistance Publique – Hôpitaux de Paris, Paris.

Laisser un commentaire