Hypertension artérielle : quoi de neuf ?

0

1. Avant de débuter le traitement :

Confirmer le diagnostic, avec mesures tensionnelles en dehors du cabinet médical, avant le début du traitement anti-hypertenseur médicamenteux (automesure ou MAPA).

Mettre en place les mesures hygiénodiététiques (réduire une consommation excessive de sel, pratiquer une activité physique régulière, réduire le poids en cas de surcharge pondérale).

Réaliser un bilan initial pour mettre en évidence une hypokaliémie, une insuffisance rénale, une protéinurie qui feront suspecter une HTA secondaire et pour dépister un diabète et une dyslipidémie.

Organiser une consultation d’information et d’annonce de l’HTA pour informer sur les risques liés à l’HTA, expliquer les bénéfices démontrés du traitement antihypertenseur, fixer les objectifs du traitement, établir un plan de soin à court et à long terme, échanger sur les raisons personnelles de suivre ou de ne pas suivre le plan de soin personnalisé.

2. Plan de soin initial (6 premiers mois)

Objectif principal : contrôle de la pression artérielle dans les 6 premiers mois. Les visites au cabinet médical doivent être mensuelles, jusqu’à l’obtention de l’objectif tensionnel. L’objectif tensionnel, y compris chez les diabétiques et les patients avec maladies rénales, -est d’obtenir une pression artérielle -systolique comprise entre 130 et 139 mmHg et une pression artérielle diastolique inférieure à 90 mmHg, confirmée par une mesure de la PA en dehors du cabinet médical. Des objectifs plus ambitieux peuvent être proposés chez certains patients, après avis spécialisé.

Privilégier 5 classes d’antihyper-tenseurs qui ont démontré une prévention des complications cardiovasculaires chez les hypertendus. Par ordre d’ancienneté, il s’agit des diurétiques thiazidiques, des bêtabloquants, des inhibiteurs calciques, des IEC et des ARA2. Les bêtabloquants apparaissent moins efficaces que les autres classes pour la prévention des accidents vasculaires cérébraux.

Le choix individualisé du premier traitement antihypertenseur doit tenir compte notamment de la persistance.[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, PARIS

Laisser un commentaire