Risque d’arythmie et de mort subite en cas de prééxcitation asymptomatique: Méta analyse

0

M. Obeyesekere et al. Circulation 2012;125:2308-2315.But de l’étudeL’ablation préventive des préexcitations reste discutée du fait du faible risque létal de ces dernières.MéthodeVingt études prospectives, rétrospectives ou  à répartition aléatoire regroupant 1 869 patients  à préexcitation asymptomatique ont été reprises.RésultatsL’âge initial variait de 7 à 43 ans et les patients étaient le plus souvent de sexe masculin. 10 morts subites sont survenues lors du suivi global de 11 722 patients-années. 9 études italiennes rapportaient 9 morts subites. Le risque de morts subites était estimé à 1,25/1000 patients-années. 156 tachycardies supraventriculaires ont été rapportées pour un suivi de 9884 patients-années repris de 18 études. Le risque d’arythmies supraventriculaires était de 16 événements pour 1000 patients-années de suivi. Les enfants avaient significativement plus de morts subites (1,93/0,86) et de tachycardies supraventriculaires (20[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire