Prise en charge et physiothérapie du lymphœdème des membres

0

Les lymphœdèmes atteignent les membres supérieurs, les membres inférieurs [1] et/ou les organes génitaux. Ils sont soit primaires et font partie des maladies rares, soit secondaires aux traitements de cancers et ce sont les plus fréquents.Les lymphœdèmes secondaires [2] touchent :– le membre supérieur (incidence de 15 à 28 % après un curage axillaire et 2,5 à 8 % après la technique du ganglion sentinelle) ;– le membre inférieur après cancer de l’utérus, de l’ovaire, des organes génitaux externes, du côlon et du rectum, ou de la vessie (leur incidence est moins bien connue et varie de 1 à 49 % avec un délai de survenue court de 4 à 7 mois). Ces lymphœdèmes secondaires sont plus souvent accompagnés d’atteintes des organes génitaux externes que les primaires, avec présence de vésicules lymphatiques pourvoyeuses de lymphorrhées et de complications infectieuses. D’autres causes de lymphœdèmes secondaires du membre inférieur sont l’insuf[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Kinésithérapeute, Cadre de Santé, MONTPELLIER.

Laisser un commentaire