Les traitements hypo-uricémiants dans la goutte. Indications et cibles thérapeutiques

0

La goutte est l’un des rhumatismes inflammatoires les plus fréquents, et elle a bénéficié ces dernières années d’une meilleure compréhension physiopathologique et de l’apparition de nouvelles thérapies.Dans cet article, nous évoquerons les principaux traitements de fond hypo-uricémiants et leurs cibles thérapeutiques. Nous n’aborderons pas les traitements de la poussée goutteuse.La goutte est marquée par une augmentation de prévalence et d’incidence dans les pays industrialisés, et représente le rhumatisme inflammatoire le plus fréquent chez les hommes de plus de 40 ans. Sa prévalence en Europe est d’environ 1,4 % [1, 2]. Ces résultats pourraient être en lien avec l’augmentation de prévalence de l’hypertension et de l’obésité, avec les changements de mode de vie et avec le vieillissement de la population générale [3].Le traitement de la goutte peut se révéler difficile, du fait des comorbidités associées, en particulier le syndrome mét[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Rhumatologie, CHUV, LAUSANNE, SUISSE.

Laisser un commentaire