Réduction de la FA par cardioversion électrique

0

La cardioversion électrique (CE) a été utilisée la première fois pour réduire une fibrillation atriale par Lown en 1967. Il s’agit d’une décharge électrique délivrée directement par l’intermédiaire de deux électrodes cutanées en contact avec le thorax du patient. Cette cardioversion doit impérativement être synchrone du QRS afin de limiter l’effet proarythmogène qui pourrait provoquer la survenue d’une fibrillation ventriculaire. La cardioversion électrique permet de régulariser tous les types d’arythmies supraventriculaires. A l’inverse, on parle de défibrillation lorsque l’on cherche à régulariser une fibrillation ventriculaire. La décharge électrique n’est alors pas synchrone du QRS.La décision de tenter une cardioversion afin de rétablir le rythme sinusal doit être prise à la lumière de plusieurs facteurs : le type et la durée de la FA, la sévérité des symptômes, la cardiopathie associée, l’âge du patient et sa morbidité, le[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Département de Rythmologie, Clinique Pasteur, Toulouse.

Laisser un commentaire