Y a-t-il encore une place pour les prothèses mécaniques ? ou la différence entre la réalité et la perception de la réalité !

0

Prothèse mécanique ou prothèse valvulaire ? Cette question agite la communauté cardiologique depuis des lustres. Les malades concernés recherchent sur internet les informations récentes qui leur permettront de faire le bon choix ou feront confiance à leur cardiologue pour prendre la décision. Les sociétés savantes, américaines et européennes, ont émis des recommandations assez claires pour les patients les plus âgés mais qui laissent la décision au cardiologue pour les patients les plus jeunes. Dans cette grande confusion, une observation s’impose : le nombre des bioprothèses implantées est croissant, aux dépens des valves mécaniques dans la plupart des pays développés. En revanche, dans les pays émergents, la valve mécanique reste la valve la plus implantée, la bioprothèse restant un choix exceptionnel qui concerne moins de 10 % des opérés.Une mise au point sur la question est d’autant plus intéressante que des innovations technologiques importan[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Institut de cardiologie, Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, ParIS.

Laisser un commentaire