Prise en charge des dyslipidémies : recommandations conjointes de la Société Européenne de Cardiologie et de la Société Européenne d’Athérosclérose

0

Le champ d’investigation des dyslipidémies s’est considérablement accru ces dernières années. De nouveaux mécanismes physiopathologiques ont été élucidés et de nouvelles situations à risque ont été documentées. Les statines sont devenues une thérapeutique incontournable du risque cardiovasculaire. Progressivement, d’autres traitements ont émergé et de grandes avancées médicamenteuses sont à attendre. L’hypercholestérolémie familiale hétérozygote reste la pathologie emblématique dans le domaine des dyslipidémies.La recommandation européenne insiste sur le fait que de nombreuses situations à risque cardiovasculaire peuvent bénéficier d’une prise en charge adaptée vis-à-vis des lipides.Comment définir le risque cardiovasculaire ?Sur le plan pratique, il y a deux situations bien différentes pour définir le haut risque cardiovasculaire. D’une part, il existe des situations spécifiques qui méritent une prise en charge agressive. D’autre par[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Cardiologie B, CHU Rangueil, TOULOUSE.

Laisser un commentaire