Dilatation de l’aorte ascendante : quand faut-il opérer ?

0

La maladie annulo-ectasiante est un groupe de pathologies d’expression phénotypique proche associant anévrysme de la racine aortique et dilatation de l’anneau aortique. Son incidence est estimée à 4,5 cas pour 100 000 [1-3]. Elle est la 13e cause de mortalité dans les pays occidentaux [1, 2]. Les anévrysmes de l’aorte ascendante sont divisés en deux entités distinctes selon l’étiologie et la prise en charge chirurgicale (tableau I).La stratégie opératoire consiste à intervenir avant que n’apparaissent les complications de cette dilatation anévrysmale. Si la taille de l’anévrysme constitue le principal élément à prendre en compte au moment de poser l’indication opératoire, d’autres éléments, tels que l’étiologie sous-jacente, l’âge du patient, l’insuffisance aortique associée, la vitesse de croissance de l’anévrysme et le caractère bi- ou tricuspide de la valve aortique doivent être appr[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Chirurgie Cardiaque, Hôpital Bichat, PARIS.

Laisser un commentaire