Insuffisance cardiaque diastolique : comment la prendre en charge ?

0

L’insuffisance cardiaque diastolique est un concept qui a beaucoup évolué ces dernières années [1, 2]. L’atteinte de la diastole, physiologique avec l’âge, devient pathologique à partir du moment où elle s’exprime cliniquement. Cette atteinte est difficile à évaluer. L’évaluation non invasive la plus fiable recourt à l’échocardiographie en sachant que les critères retenus sont souvent des critères indirects. Cela explique pourquoi on ne devrait plus parler d’insuffisance cardiaque diastolique mais plutôt d’insuffisance cardiaque à fonction systolique préservée (ICFSP) [1, 3, 4], la systole étant plus facile à appréhender, notamment par la mesure de la fraction d’éjection ventriculaire gauche (FEVG) et même si un débat sans fin perdure concernant le seuil à partir duquel une FEVG peut être considérée comme normale [1, 2].L’ICFSP est une forme fréquente dont le diagnostic est difficile. Son pronostic est mauvais, habituellement proche de c[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Cardiologie, CHU Nancy-Brabois, VANDOEUVRE-LES-NANCY.

Laisser un commentaire