Stratégies de prise en charge et place de la dénervation sympathique rénale par radiofréquence

0

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Unité Hypertension Artérielle, Prévention et Thérapeutique Cardiovasculaires, Centre de Diagnostic et de Thérapeutique, Hôpital Hôtel- Dieu, Paris. Université Paris Descartes.

Laisser un commentaire