Futur de l’écho-cardiographie

0

Ce développement florissant de l’échocardiographie s’accompagne paradoxalement d’inquiétudes d’un risque de déclin de la technique lié à :– l’attraction des échographistes vers d’autres techniques d’imagerie non invasive telles que l’imagerie par résonance magnétique avec un risque de désaffection de la formation d’excellence à l’échocardiographie,– la pratique de cette technique par des non cardiologues avec le risque potentiel de voir diminuer le niveau d’expertise.Nous aborderons dans cet article les nouvelles modalités qui font le futur de l’échocardiographie en détaillant successivement les nouvelles techniques de quantification de la fonction myocardique, l’échographie tridimensionnelle, l’échographie de contraste et les échographes ultraportables.Quantification : la fin annoncée de l’interprétation subjectiveL’évaluation subjective, notamment de la fonction myocardique régionale et globale, est une limitation rec[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Hôpital Louis Pradel, Lyon.

Laisser un commentaire