Anémie chronique et syndromes coronaires aigus

0

Lors de l’admission d’un patient pour syndrome coronaire aigu (SCA) possible ou certain, on prête attention en premier lieu aux marqueurs de lyse cellulaire et notamment à la troponine. Depuis quelques années toutefois, on complète cette approche biologique en examinant la glycémie d’admission dont l’élévation est un marqueur de pronostic péjoratif, la créatinine et sa clairance dont l’élévation de l’une et l’abaissement de la seconde sont à la fois un marqueur de risque et un appel à précautions en cas de stratégie invasive, et enfin la CRP dont l’élévation au-delà de 10 favorise la thrombose de stents.Télécharger l’article : photo © E. Uthman, MD[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Fondation du Diaconat, MULHOUSE.

Laisser un commentaire