Stress au travail et hypertension artérielle : mythe ou réalité ?

0

En 2013, une publication suédoise montrait que l’infarctus du myocarde était la première cause de mortalité liée au travail avant le cancer et les maladies pulmonaires [1]. La même année, une équipe française rapportait qu’environ 10 % de la mortalité coronarienne étaient liés au stress au travail [2].

L’hypertension artérielle représente un facteur de risque majeur de maladies cardiovasculaires aussi bien d’infarctus du myocarde que d’accident vasculaire cérébral. Ce facteur de risque ne peut donc jamais être négligé. Depuis l’étude INTERHEART, nous savons que le stress psychosocial est un facteur de risque important, en particulier en ce qui concerne la pathologie coronaire. Les statistiques actuelles nous montrent que la souffrance au travail affecte un nombre croissant d’individus et qu’elle entraîne des conséquences psychologiques, tels le burnout ou la dépression, mais également physiologiques multiples, tels l’infarctus du myocarde ou l’accident vasculaire cérébral.

Existe-t-il un lien entre le stress au travail et l’hypertension artérielle ? L’hypertension artérielle favorisée par le stress au travail est-elle en partie responsable du risque coronarien ? Ces questions sont rarement posées en cardiologie, en revanche, les médecins du travail qui examinent au quotidien des salariés stressés sont très souvent confrontés à cette problématique.

Deux conceptions opposées

De chaque côté de l’Atlantique, deux conceptions s’opposent. Sur le site internet du Comité français de lutte contre l’hypertension artérielle (CFLHTA), il est précisé que “durant[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Cabinet de Cardiologie Coeur de Lorraine, THIONVILLE