Quoi de neuf en échographie cardiaque ?

0

Algorithme diagnostique de l’insuffisance cardiaque à FEVG préservée : algorithme HFA-PEFF, recommandations de l’ESC et de l’HFA (Heart Failure Association) [1]

>>> L’étape 1 (P = évaluation pré-test), ambulatoire, inclut l’évaluation des signes et symptômes d’insuffisance cardiaque, la recherche de comorbidités et facteurs de risque typiques (obésité, hypertension artérielle [HTA], diabète, âge avancé et fibrillation auriculaire), les analyses biologiques, un ECG et une échocardiographie (tableau I).

En l’absence de cause non cardiaque évidente de dyspnée, l’insuffisance cardiaque (IC) à fraction d’éjection ventriculaire gauche (FEVG) préservée (HFpEF) peut être suspectée si la FEVG est normale, en l’absence de valvulopathie significative ou ischémie myocardique et en présence d’au moins un facteur de risque typique. L’élévation des peptides natriurétiques est en faveur du diagnostic mais des taux normaux n’excluent pas le diagnostic.

>>> L’étape 2 (E : score échocardiographique et peptide natriurétique) requiert une échocardiographie complète par un cardiologue avec les mesures de e’septal et/ou latéral, du rapport moyenné E/e’, du volume OG indexé, de la masse VG indexée, du h/r, de la vélocité maximale de l’insuffisance tricuspide, du strain global longitudinal VG et du dosage de peptides natriurétiques.

  • Critères majeurs (2 points) :
    – e’septal < 7 cm/s ou e’latéral < 10 cm/s chez le patient[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Cardiologie Clinique Rhône Durance, Avignon

Laisser un commentaire