Quoi de neuf dans les syndromes coronaires aigus ?

0

Cette année a apporté son lot de nouvelles données dans le domaine des syndromes coronaires aigus (SCA) et de l’angioplastie coronaire. Rendez-vous incontournable, l’ESC 2016 (qui s’est déroulé à Rome) a été à nouveau le moment d’échanges scientifiques le plus prolifique de l’année, avec néanmoins beaucoup d’études négatives. Des données à long terme concernant la place de la stratégie invasive dans la prise en charge du SCA, les bénéfices du stent actif dans le traitement des pontages dégénérés, l’évaluation de nouveaux stents/plateformes prometteurs, le coup d’arrêt dans le traitement antithrombotique individualisé via le monitoring de la fonction plaquettaire, les dernières données sur la durée optimale de double antiagrégation plaquettaire après stenting, la comparaison des nouveaux inhibiteurs des P2Y12 et l’évaluation de nouvelles stratégies de revascularisation (guidée par la tomographie par cohérence optique [OCT]) font partie des communications marquantes de cette année 2016.

Résultats à très long terme de l’angioplastie coronaire dans les SCA

De nombreuses études ont évalué le recours à une stratégie invasive rapide (coronarographie ± angioplastie) comparée à un traitement conservateur (traitement médical de première intention)[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Institut de Cardiologie, CHU Pitié-Salpêtrière, PARIS.

Les commentaires sont fermés