Spondyloarthrite : des avancées physiopathologiques aux perspectives thérapeutiques

0

L’analyse des mécanismes physiopathologiques mis en jeu dans la spondylo-arthrite a incriminé au fil des années, d’une part, des facteurs génétiques, d’autre part, des éléments inflammatoires et, enfin, des facteurs environnementaux. La spondylo-arthrite se caractérise, par ailleurs, par une atteinte particulière de l’enthèse et une relation avec l’inflammation intestinale.Les éléments d’actualité sont disponibles dans ces différentes rubriques, donnant un éclairage nouveau sur certains mécanismes et mettent en avant l’implication particulière de la voie IL-23/Th17 dans cette maladie. Ceci permet d’envisager de nouvelles options de thérapeutique ciblée au cours de la spondylo-arthrite.Les éléments génétiquesSi l’association de HLA-B27 avec la spondylo-arthrite représente la plus forte association HLA-maladie, la spondylo-arthrite est une maladie polygénique, et d’autres variants génétiques ont été individualisés [1].1. Mécanisme d’ac[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire