Quelle rotation des traitements anti-ostéoporotiques en 2014 ?

0

L’ostéoporose est un enjeu de santé du fait des conséquences potentiellement graves des fractures dont elle augmente le risque. Nous disposons actuellement de différentes classes de traitement capables de réduire le risque de fracture et de recommandations sur l’indication et le choix du premier traitement [1]. Compte tenu de la chronicité de l’ostéoporose, du vieillissement de la population, un traitement prolongé de l’ostéoporose peut être nécessaire avec le recours successif à différents traitements anti-ostéoporotiques.Situations cliniques où une rotation des traitements peut être envisagée1. Avant la fin théorique de la première séquence thérapeutiqueFracture sous traitementDans les essais, les traitements anti-ostéoporotiques sont efficaces pour réduire le risque de fractures, mais cette réduction n’est pas totale. Une rotation des traitements peut être envisagée en cas de survenue de fracture chez une patiente traitée. Avant de changer de tra[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Rhumatologie, Hôpital Cochin, PARIS.

Laisser un commentaire